steven-lelham-atSaEOeE8Nk-unsplash

#A la vitesse de 5 km/heure

Méditation Sportive – A la vitesse de 3 miles/heure

Chère amie,

« L’amour est patient, il est plein de bonté, l’amour. Il n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal. L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère. »

1 Corinthiens 13.4-7

Si tu es sportive, alors ta vie doit être bien remplie. Tu te lèves souvent tôt et suis un planning très serré tout au long de la journée, afin de pouvoir faire toutes les séances d’entraînement, les repas et les activités nécessaires selon ton programme. La vie d’un sportif ne laisse souvent pas beaucoup de temps à côté de la pratique du sport.

Dans le sport, comme dans la vie, on court, on cherche à faire le plus possible ou à suivre le rythme du monde. On dit souvent que l’on vit à 200km/heure.

Pourtant le théologien japonais Kosuke Koyama parle de la vitesse de l’amour et il dit que la vitesse de Dieu est de 3 miles/heure (env. 5km/heure), soit la vitesse de la marche. L’Amour marche, il ne court pas.

Ah bon ?

Imagine un peu que ta vie passe de 200km/heure à 5km/heure ??!!!!

Qu’est-ce que cela changerait pour toi ?

Je ne sais pas pour toi, mais quand je regarde cette liste de 1 Corinthiens 13 sur ce qu’est l’amour, je me rends compte que je suis bien loin d’aimer. Et je me demande si la vitesse à laquelle je vis n’est pas finalement un grand frein à aimer tel que la bible me le montre.

C’est sûr, quand je ralentis le pas, je commence à voir mon prochain. Quand je ne suis pas prise par mes nombreuses activités, je peux écouter ce que l’autre me dit. Quand je marche, j’ai le temps de réfléchir et de mieux discerner ce que je fais, ainsi que mes intentions derrière mes actions.

Mais alors comment concilier une vie de sportive avec une vitesse qui semble si réduite?

Je n’ai pas la réponse pour toi à cette question, mais je t’invite à parler à Dieu de la bonne vitesse à adopter dans ta vie et de ton désir d’aimer selon sa parole. Je suis certaine qu’il te montrera des pistes pour une vie moins rapide, mais remplie de plus d’amour.  

Et puis, réjouis-toi, car la vie avec Dieu n’est pas à l’arrêt. Aimer, c’est dynamique !

Alors, marche, continue d’avancer !

De la part de Sandrine Ray
Aumônière en milieu sportif
sandrine.ray@athletes.ch

Campus pour Christ / Athletes.ch

 

P.S. si nos Mails Hebdos font une belle différence dans ta vie, nous t’invitons chaleureusement à participer au mouvement en invitant tes proches à s’abonner. Il te suffit de partager ce lien: https://potenti-elles.ch/

Tu peux aussi écouter quelques Mails Hebdos sur Radio OMEGA 90.9

2 Réponses

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *