people-1492052_1920

#En recherche d’amour

Chère amie,

« J’ai tout râté! » Je me mets à pleurer dès que je prononce ces mots.

Mon amie est silencieuse au natel. Elle est encore en train de s’habituer à ce que je sois aussi vulnérable. 

« Je ne sais pas quoi faire. J’ai tellement peur.« 

Quand j’essaie de respirer au lieu de sangloter, elle demande tranquillement : « Qu’est-il arrivé? »

Oh, je suis tellement soulagée qu’elle n’ait pas essayé de me calmer d’abord. Elle se contente d’écouter pendant que je raconte ce qui s’est passé. Mon amie est là…. écoutant, attendant…. pas de jugement, pas de mots durs.

Quand j’ai fini de parler,  je pleure encore, mais je suis aussi rassurée. Je ne suis plus seule. J’en ai fini de marcher sur ma route solitaire. Au milieu de mes pleurs, de mes sentiments d’extrême vulnérabilité, je souris. Ça me guérit déjà.

« Alors, tu t’es excusée auprès de lui?« 

« Oui, je l’ai fait, je lui en ai parlé et je lui ai demandé pardon et il essaye« . 

« Ok, top, bien joué! Et pour toi, que fais-tu? »

« Quoi?, Quoi pour moi? Tu veux dire que je dois me pardonner? » 

Les pensées tourbillonnent dans ma tête… Me pardonner? Alors que je suis une telle perdante? Une telle déception? J’aurais dû savoir, j’aurais dû voir, j’aurais dû être meilleure que ça. Me suis-je pardonnée? Mais quoi? Comment?

Ma sœur m’a envoyé cette chanson quelques jours plus tard:

Tu ne te retires pas quand tu me vois tomber,

Tu n’es pas surpris quand je trébuche,

Tu n’es pas en colère ou déçu par moi.

J’entends les paroles et, pour la première fois, j’en doute.

Est-ce vraiment vrai?

Quand j’échoue, quand je me trompe, je sais qu’il n’est pas en colère, qu’Il est prêt à pardonner. 

Mais je L’entends soupirer et rouler les yeux. Il presse ses lèvres avec impatience, se demandant quand je vais apprendre.

Mais est-ce vrai? Réagis-tu ainsi Dieu? Qui es-tu?

La chanson continue :

«Mon Amoureux est à moi et je suis à lui.»  Cantique des Cantiques 2:16

En hébreu, on dit : Mon Amoureux vient à moi. 

Il vient à moi, Il s’attache à moi. Il a été le premier à m’aimer. Il a donné sa vie pour moi, même quand je ne Le regardais pas. Je trouve cela incroyable. 

Il attend déjà.

Non, il n’y a pas de soupir de déception. Pas de froncement de sourcils du genre « tu aurais dû faire mieux ». Il attend simplement, aux aguets. Il attend que je rentre à la maison. 

Pas de sermon.

Il ne dit pas: « Tu aurais dû savoir, tu aurais dû m’écouter ». Il n’attend pas, en se retirant, que je tombe à genoux et que j’implore Son pardon. Non! En fait, Il vient à moi, Il vient pour me trouver, pour me récupérer, pour me ramener à la maison. 

Il se tient là, ouvrant ses bras.

Sans même écouter mes excuses, Il m’embrasse fort. Pendant que je réfléchis aux moyens de me racheter, Il prépare déjà une fête pour célébrer mon retour à la maison. 

De nouveaux vêtements, une nouvelle bague, appelez les voisins, allumez le barbecue, mettez de la musique, débarrassez le plancher, faisons la fête! Ma fille, ma fille est rentrée à la maison!

Plus je laisse pénétrer cela, plus je suis prête. Pleinement consciente de Son amour, je me donne à Lui. Je me laisse embrasser, je sens ses bras serrés autour de moi. J’entends les battements de son cœur quand je pose ma tête contre sa poitrine. Je suis à Lui. Oh Dieu, oui, mon cœur t’appartient. Mon Amoureux est à moi et je suis à Lui.

Et là, je suis capable de me pardonner. Il est venu à moi, sans froncer les sourcils, sans soupirer, juste des bras ouverts, accueillants, Il rayonne de bonheur pour m’accueillir à nouveau à la maison, l’endroit où je suis vraiment en sécurité et vraiment aimée.

Entends-tu la musique?

De la part de Marianne Van Hasselt-Zondervan
mariannevanhasselt@gmail.com

PS: en transférant ce mail à tes proches, tu peux leur proposer de s’abonner aux Mails Hebdos simplement via le formulaire suivant :  https://potenti-elles.ch/

Tu verras (avec tes oreilles) c’est tellement différent et stimulant d’écouter un texte des MH qu’on ne lit pas soi-même! tu peux le faire en cliquant sur Radio OMEGA 90.9 

Une réponse

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *