todd-trapani-SLU3KWiy3ew-unsplash(1)

#Accident de personne

Alors que je me rends chez mon médecin à Morges, la ville d’à côté, je suis rapidement informée par l’application des transports publics que je serais en retard à mon rendez-vous. Accident de personne. C’est l’annonce que transmet la société des transports publics lorsqu’une personne est décédée sur les voies et empêche la circulation des trains.

Je sors de chez moi, je me prends le métro et j’entends des personnes qui parlent des accidents de personne avec une distanciation qui m’interpelle… « Une fois, j’ai loupé mon avion à cause d’un accident de personne », dit un homme.

Accident de personne…

Et alors que je me recueille dans la prière, j’ai de la peine à retenir mes larmes.
Je sors du métro, il fait beau, le soleil brille… et je pense à cette personne en souffrance qui a peut-être intentionnellement mis fin à ses jours par une si belle matinée. « En plus, elle a choisi l’heure de circulation la plus dense du réseau… », dit une femme à côté de moi.

Accident de personne…

J’arrive à la gare. Tous les trains sont annulés. Plusieurs centaines de personnes ne savent pas où aller, que faire. Leur vie s’est arrêtée pour quelques minutes. Elles sont figées sur les quais, dans le passage sous voies, elles attendent des nouvelles « Quand pourrai-je prendre mon train? » « J’ai un rendez-vous urgent, vous comprenez!?! » Les yeux rivés sur leurs smartphones, elles lèvent le regard inquiet sur le panneau d’affichage. « À quelle heure pourrai-je reprendre la route ? »

Accident de personne…

Je continue dans la prière. Les larmes coulent le long de mes joues, et je pense à la famille de cette personne, aux proches. Oui, cette personne a une famille et elle ne sait pas encore ce qui s’est passé.
Je pense au chauffeur de train. En Suisse, un chauffeur de train arrête de travailler dès son 3e accident de personne. Il nécessite un soutien psychologique dès cette 3e personne qu’il a vue mourir sous les roues de son train. Ce n’est plus un accident pour lui ni pour sa famille…

Accident de personne…

Avec ironie, une seule personne dont la vie lui semblait trop lourde à porter, par son acte de désespoir, chamboule la vie de quelques centaines d’autres. Une contrariété, une frustration, un agacement pour certains. Mais ceux qui la connaissaient, c’est un bout d’eux-mêmes qui a disparu et une grande souffrance qui prendra place… Alors je retourne chez moi, car je ne vais pas réussir à rejoindre mon médecin dans les délais.

Accident de personne…

Je retourne chez moi, la gorge nouée, les yeux rouges, l’âme en peine… Je me rappelle le désespoir que j’ai ressenti le jour où j’ai voulu moi aussi arrêter de souffrir en arrêtant de vivre. Je me rappelle combien je ne voyais pas d’issue à ce que je vivais, et je n’avais plus de raison de me réjouir de la vie… et je souris de reconnaissance. Depuis 12 ans que j’ai survécu, j’ai vécu des moments magnifiques, rencontré des personnes incroyables, j’ai pu aimer et être aimée! J’ai repris goût à la vie et je l’ai saisie à pleines mains. Parce que rien ni personne au monde ne mérite qu’on se donne la mort, et que quelque part, il y a toujours l’espérance d’un temps meilleur, rempli de joie, de paix et d’amour.

Accident de personne…

Oui, je suis reconnaissante. Je suis reconnaissante à Dieu de ce qu’il est avec moi chaque jour. Je suis reconnaissante du chemin que je parcouru, portée par lui, guidée par lui. Je ne suis pas seule. Il m’a entourée de ses bras. Il m’entoure de personnes qui m’encouragent, qui me portent et me fortifient quand je suis faible et fragile.

Accident de personne…

Je suis sur le chemin du retour à la maison. Je marche dans la rue, et je regarde les pendulaires qui se rendent au travail. Dans mon cœur, je les interpelle :
« Savez-vous combien la vie est belle? Savez-vous que la vie a besoin d’être vécue? Savez-vous que la vie a de la valeur? Une très grande valeur? Savez-vous aimer l’autre et le rejoindre dans sa souffrance pour qu’il apprécie la valeur de sa vie? Savez-vous le toucher avec une parole d’encouragement, un sourire, un geste de la main? »

Accident de personne…

Que la vie qui a été perdue ce matin ne le soit pas en vain. Qu’elle change ma vision du monde pour que je pense un peu moins à moi et un peu plus à l’autre. Elle aura alors une signification importante et précieuse. Elle ne sera alors plus un accident.

De la part de Véronique Lambelet
lambelet.ministries@gmail.com

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *