hanna-eberhard-PD1jpJihF0c-unsplash

#Dieu doit-il nous faciliter la vie?

Chère amie,

As-tu aussi découvert que tu aimerais souvent des raccourcis et surtout avec Dieu ? Je viens de m’en rendre compte tout dernièrement. J’allais un peu moins bien et je ne comprenais pas vraiment pourquoi. Une petite pensée trottinait dans ma tête m’invitant à prendre le temps, petite pensée que j’ai un peu ignorée.

Arrive alors ce dimanche soir où je traduis un enseignement qui nous parle de « Demeurer dans son amour », je me rends compte que c’est exactement ce dont j’ai besoin pour être rafraîchie. N’est-ce pas ce que Dieu me disait depuis plusieurs semaines ? Eh oui, mais j’aurais aimé un raccourci !

«Tout comme le Père m’a aimé, moi aussi, je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.» Jean 15:9

Car « demeurer » implique de s’arrêter, de prendre le temps, de voir à quoi je suis attachée, quels fruits se manifestent et qu’est-ce qui est peut-être en train de se faner. Demeurer ne peut pas être juste une seconde, une minute.

Je sais m’entraîner pour un sport, je sais persévérer pour des choses à accomplir, j’ai la patience pour former l’autre, mais je ne suis pas prête à « demeurer ». Cela ne me semble pas régler ma difficulté, mon besoin. Et pourtant…

Je suis aimée du Père, du même amour que le Père aime Jésus. Est-ce que cela ne devrait pas être mon fondement, mon entraînement de base ? Demeurer dans son amour, le laisser rassurer mon coeur, être là dans Sa présence lui apporter mes questions, mes soucis et surtout l’écouter.

Je suis étonnée que si souvent nous aimerions que ça aille plus vite, que Dieu réponde plus vite, que nous sentions sa présence, etc. Mais nous ne voulons pas « demeurer » prendre le temps. Alors que dans plein d’autres choses de nos vies nous savons attendre ! Dieu est-il moins important, ou devrait-il nous faciliter la tâche?

Par le Saint-Esprit qui vit en nous, nous avons ce magnifique privilège de connaître Dieu, un Dieu vivant, un Dieu qui aime, un Dieu qui pardonne, un Dieu plein de compassion et de tendresse. Oui, parfois un Dieu qui ne répond pas comme je le voudrais, qui semble me faire attendre… mais est-ce que cela change son caractère? 

J’aimerais nous encourager à apprendre à « demeurer » afin que notre coeur soit toujours à nouveau réconforté et en paix dans les circonstances qui sont les nôtres. Et que nous arrêtions de vouloir une réponse directe, rapide et qui règle tout sans donner le droit à Dieu de toucher notre coeur ! Marcher avec Dieu c’est comme marcher avec une amie, cela prend du temps!

Pour terminer, je t’invite à relire Jean 15 et à laisser Dieu te parler personnellement. Tu es choisie, aimée et donc importante pour Lui.

Pour écouter les « traductions » https://www.afathertoyou.com/livestreams (descends jusqu’à ce que tu vois « French translation »)

De la part de Monique Roggo
mroggo@campuspourchrist.ch

P.S. si nos Mails Hebdos font une belle différence dans ta vie, nous t’invitons chaleureusement à participer au mouvement en invitant tes proches à s’abonner. Il te suffit de partager ce lien: https://potenti-elles.ch/

Tu peux aussi écouter quelques Mails Hebdos sur Radio OMEGA 90.9

2 Réponses

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *