jelena-mirkovic-uONaRxRZ6d8-unsplash

#Exercer l’hospitalité

Chère amie,

Cette fois je parle tout particulièrement à toutes les femmes qui vivent seules chez elle. 

C’est mon amie Corinne qui a stimulé mes réflexions en me disant hier au téléphone : « Je suis allée à la boucherie car demain je m’invite »

Dans ce texte je t’invite à « te recevoir » et on va regarder comment on peut le faire pratiquement.

Une invitation est toujours un moment spécial et souvent un moment de joies et de relations en perspective. Que faisons-nous lorsque nous sommes invitées ou lorsque nous invitons.

  1. On achète un cadeau ! Quelle chose as-tu chez toi que tu peux t’offrir, que tu sais qui te ferait plaisir. Ou, si tu peux aller faire les courses, qu’est-ce que tu vas t’acheter pour cette invitation.
  2. On se prépare ! Parfois on change de vêtements, on se fait un peu plus belle, on met les boucles d’oreilles ou le foulard que cette personne m’a offert. Fais-toi belle!
  3. Comme cette fois c’est toi qui invite, prépare une jolie table et choisis avec soin le repas.
  4. Lorsqu’on arrive chez nos amis, on commence souvent par l‘apéritif. C’est un moment de relation, de prise de contact.

Dans ce moment, Dieu est là pour t’écouter. Il entend ta difficulté à vivre seule ta souffrance, tes soucis etc. Il accueille tes pleurs, ton angoisse, tes questions, ta joie, tu peux être honnête. 

Prends le temps de l’apéritif, ne crains pas d’être vraie car ton Père t’écoute et comprend.

5. Passe à table ! C’est le moment de la reconnaissance. Regarde tout ce que tu as. La santé, de quoi manger, un lieu de vie, des amies qui pensent à toi, etc.

6. Je t’invite à faire du temps du dessert un temps où tu renouvelles ta confiance. Tu dis à Dieu combien tu t’attends à Lui pour ces prochains jours, combien tu sais qu’Il est avec toi.

7. Pour le café, passe au salon prends ton ordi ou ton téléphone et contacte une amie que tu aimerais encourager. Tu as été renouvelée par Dieu et tu passes à d’autres tes bénédictions. Ou bien, tu es vraiment découragée (oui, tu as en a le droit) et tu as besoin de quelqu’un avec qui partager et prier.

Exercer l’hospitalité ne se fait pas une seule fois, mais plusieurs fois. Planifie ces temps dans ton agenda, sois pro-active, ne laisse pas le temps s’écouler sans t’inviter à nouveau.

Je termine en te proposant des versets à méditer.

« Ma colombe, qui te tiens dans les fentes du rocher, Qui te caches dans les parois escarpées, Fais-moi voir ta figure, Fais-moi entendre ta voix; Car ta voix est douce, et ta figure est agréable. » Cantique 2:14

« Tu es toute belle, mon amie, Et il n’y a point en toi de défaut. » Cantique 4:7

« A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, Parce qu’il se confie en toi. Confiez-vous en l’Eternel à perpétuité, Car l’Eternel, l’Eternel est le rocher des siècles. » Esaïe 26:3

« Aussi, ô Eternel, nous espérons en toi; sur les voies que tracent tes lois, oui, tout notre désir vers toi se porte, nous voulons te garder présent à la pensée. » Esaïe 26:8 (Parole vivante)

« Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. » Jean 15:15

« …car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! » Romains 8:14-15

Mon amie, tu n’es pas toute seule et tu peux aussi nous contacter. N’hésite pas !

De la part de Monique Roggo
mroggo@campuspourchrist.ch

Une réponse

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *