davide-cantelli-H3giJcTw__w-unsplash

#Fidèle

J’ai tenu beaucoup de choses entre mes mains et je les ai toutes perdues; mais tout ce que j’ai mis entre les mains de Dieu, je le possède encore.

Martin Luther

Chère amie,

Fidèle. Quel mot étrange. Tu ne le sais peut-être pas, mais en anglais, le mot foi se traduit par faith. Si on souhaitait faire de ce nom un adjectif en français, on aurait envie de parler d’une personne qui a la foicroyante ou éventuellement pieuse. Et pourtant… En anglais, lorsque l’on transforme le nom faith en adjecif, on lui ajoute un suffixe et il se transforme en faithful qui veut dire… fidèle, loyal, conforme, honnête, ferme, inébranlable.

Alors je me demande : quelle est la relation entre la foi et la fidélité ?

Lorsque l’on parle de fidélité, il s’agit très souvent d’un contexte relationnel. On dit d’ailleurs d’une personne qu’elle est fidèle dans sa relation. Il y a cette idée de pouvoir faire confiance à l’autre. Finalement, si on y réfléchit bien, il s’agit d’une personne dont on peut croire qu’elle ne change pas, qu’elle reste conforme à elle-même, honnête, intègre, loyale. D’une certaine façon, on dirait qu’on a la foi en cette personne. On peut croire en elle.

On entend souvent dire God is faithful Dieu est fidèle. C’est une vision que j’apprécie beaucoup, car elle m’apaise. Elle me rappelle que quoi que je dise, quoi que je fasse, Dieu reste le même, conforme à lui-même, loyal, honnête. Je peux avoir confiance en lui. Je peux être tranquille qu’il n’a pas changé et ne changera pas. Je peux aussi lui faire confiance. Je peux avoir foi en lui. Je peux croire qu’il n’abusera pas de moi, de mes faiblesses ni de ma fargilité. Il est un ami fidèle, un père fidèle, un compagnon fidèle. Je peux m’appyuer sur lui et me confier à lui.

 

Quand je sens monter l’inquiétude, que je me sens accablée, je peux avoir confiance qu’il ne me laisse pas seule. Fidèle, il est toujours présent, près de moi. Cela me rassure, m’apaise et me permet de reprendre courage pour continuer à avancer, quelque soient mes circonstances.

Comme Martin Luther, je peux avoir cette confiance que tout ce que j’ai remis entre les mains de Dieu, je les possède encore, et qu’il en prend soin, car il est fidèle.

De la part de Véronique Lambelet
lambelet.ministries@gmail.com

Une réponse

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *