cristian-newman-7KHCNCddn2U-unsplash (1)

#Le fumier de mon coeur

Chère amie,

C’est un drôle de titre me diras-tu et j’en conviens. Mais cela m’est venu en pensant à mon message de ce dernier dimanche.

Lorsque Dieu répond à nos prières, lorsque nous sommes encouragées par la vie nous sommes reconnaissantes. Et c’est facile de dire à Dieu nos MERCI’s. C’est d’ailleurs ce que je t’invite à faire maintenant! 

Prends une feuille et écris un mot pour toutes les fois où tu as vu Dieu agir, toutes les fois où tu as été encouragée. Cela peut donner: « confiance, nature, soleil, guérisons, paix… » Il est aussi très facile d’en parler avec nos amies, nos proches, de ce que Dieu a fait.

Mais qu’est-ce que l’on fait avec le « fumier de nos coeurs » ?

Le fumier, pour cette méditation, n’est pas « positif », alors que, je le reconnais bien, il l’est dans la nature. Je n’aimerais pas non plus l’avoir comme parfum !

Dimanche au culte j’ai proposé à mes frères et soeurs qu’ils partagent , par un mot, toutes les fois où Dieu n’a pas répondu! Cela peut donner: « maladie, angoisse, enfant, mariage, mort, question… » Veux-tu bien le faire aussi ?

Dieu nous a créée pour l’intimité avec Lui et cette intimité est souvent limitée par « nos fumiers ». Ces choses qui nous sont restées « de travers », ces réponses que l’on attend depuis si longtemps, ses prières que l’on a abandonnées. Alors on choisit de ne plus prier pour soi-même ou on choisit soigneusement nos prières par peur d’être « à nouveau » déçue. Cela attriste le coeur de Dieu, mais surtout nous laisse craintive et pleine de doutes.

Dieu aime autant mon fumier que ma reconnaissance, et il désire me rejoindre en toutes circonstances. Il ne va pas nécessairement me donner la réponse, mais il est avec moi dans cette souffrance, cette attente, et c’est Lui qui me donne Sa paix.

Je t’invite à regarder ton Père (ou Jésus)  en face avec tout ce qui est en toi, beauté et fumier, et recevoir Son regard.

Sois bénie toi qui a le courage de confronter ta souffrance, sois bénie toi dont les peurs sont plus fortes. Soyez bénies vous toutes car vous êtes toutes aimées

«Alors, la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence gardera votre cœur et vos pensées, et les maintiendra dans la communion et sous la protection du Christ Jésus.» Philippiens 4:7

«Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.» Jean 15:16

De la part de Monique Roggo
mroggo@campuspourchrist.ch

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *