nicolas-hoizey-Lno6-CxVXgo-unsplash

#Un nouveau souffle

Salut chère amie,

Nous voici arrivées dans cette dernière partie de l’année ! Le sprint final, comme je dirais en tant que sportive. 

Comment est ton niveau d’énergie et de motivation pour ces prochains mois ? 

Arrives-tu enthousiaste pour les fêtes de fin d’année ou te retrouves-tu en général plutôt “sur les rotules” en fin d’année ? 

Personnellement, j’ai ressenti durant cette année un essoufflement qui ne semblait pourtant pas uniquement dû au rythme de vie effréné, mais aussi à toute la grisaille du monde qui m’entoure. Tant de malheurs s’accumulent dans le monde, dans la vie de nos proches ou dans nos propres vies.

Lorsque la guerre a éclaté en Ukraine, j’en ai eu le « souffle coupé ». J’ai été troublée pendant plusieurs jours, une grande tristesse m’a envahie. Ces questions dans mon cœur ne trouvaient pas de réponses : n’avons-nous rien appris du passé ? Allons-nous sans cesse répéter les mêmes erreurs ?

Encore embourbés dans une pandémie, voici de nouvelles grandes souffrances qui s’abattent sur tant de personnes. La peur m’a aussi gagné lorsque j’ai réalisé le pouvoir qu’ont certaines personnes à détruire et potentiellement raser nos vies en si peu de temps. Le cœur ainsi très lourd, je me suis tournée vers Dieu et je lui ai simplement confié ma tristesse et mon désarroi.

Quelques instants après ce cœur-à-cœur avec mon Créateur, voici que je tombe sur ces paroles prononcées par Jésus:

«Je donne la vie éternelle aux brebis qui écoutent ma voix et me suivent : jamais elles ne périront et personne ne pourra les arracher de ma main. Mon Père qui me les a données est plus grand que tous, et personne ne peut arracher qui que ce soit de la main de mon Père.»  Jean 10:27-29

Ce rappel d’un Dieu qui est au-dessus de TOUS m’a tellement soulagé. La paix est revenue instantanément et à chaque fois que je sens à nouveau une tension intérieure, je reviens à cette parole qu’aucune brebis du troupeau du Bon Berger ne peut être arrachée des mains de Dieu. 

Le meilleur endroit au monde, le plus sûr : être dans les mains de Dieu !

Et toi, comment réagis-tu lorsque tu as le souffle coupé ? 

Et comment retrouves-tu du souffle quand les échéances de travail, les rendez-vous ou alors les malheurs s’enchaînent dans ta vie, quand tu te sens à bout de souffle ? 

Pour aborder cette fin d’année avec un nouveau souffle, je te propose de prendre aujourd’hui un petit instant hors du temps, juste un moment pour respirer. Une oasis pour reposer ton corps, aérer ton âme ou ton esprit. 

Voici quelques propositions d’oasis qui redonnent du souffle : 

  • Regarder une petite vidéo, comme celle-ci pour s’évader l’esprit et faire du bien à son âme :  « Remember to breathe » (Rappelle-toi de respirer), pub sur la région d’Alberta (Canada)
  • S’octroyer une évasion musicale ? Pour rester dans le thème, je te propose : « Un souffle nouveau » de Dan Luiten.
  • Besoin d’un souffle plus intellectuel ? Les podcasts sont souvent de bonnes sources d’inspiration.

Que ce soit au travers d’une musique, d’une vidéo, d’un audio, d’une image, de la nature, de l’art, de la littérature ou d’autres inspirations, je te souhaite de trouver les oasis qui te font du bien dans chacune de tes journées ! 

Alors pour terminer la course de 2022 sans s’essouffler, n’oublions pas les “ravitaillements” le long de notre chemin ! 

N’hésite pas à partager tes découvertes, expériences et conseils à ce sujet avec tes proches ou dans les commentaires de cet article!  🙂 

De la part de Sandrine Ray
Aumônière en milieu sportif
sandrine.ray@athletes.ch

 

ATLETES IN ACTION

PS: Tu peux transmettre le formulaire suivant: https://potenti-elles.ch/ aux personnes qui désirent s’inscrire aux Mails Hebdos.

Sur Radio OMEGA 90.9 tu peux aussi écouter des MH.

4 Réponses

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *