forrest-cavale-1738-unsplash

#Histoire de femme (7)

Une nouvelle chance

Chère amie,

Ces hommes de loi, enfin ils ont trouvé ! Ils sont sûrs, ils sont contents, Jésus sera piégé. Cette femme doit être lapidée  et ils le savent !

Toi Jésus, rien de ce stress ne t’ébranle. Tous, autour de toi, sont en attente, en attente d’une parole, d’un geste,  mais… tu écris dans le sable. Tu leur laisses le temps de méditer, le temps du silence le temps du questionnement. Juste un temps pour être un peu mal à l’aise: Car ils le savent bien, c’est l’homme et la femme qui devraient être lapidés, pas seulement la femme.

Jésus tu as tellement de tact. Tu sais bien que chaque être humain est pécheur, et c’est parce que tu sais cela que tu es là avec eux tous et que tu es venu.  Mais à leurs yeux, seule cette femme est pécheur. Ils ont une notion faussée du péché, ils croient qu’il y en a des plus grands et des plus petits. Alors tu les défies dans leur « sainteté » et ils s’en vont ! L’un après l’autre ils partent, ils n’ont pas osé défié Dieu qui connaît leur coeur.

Femme, femme adultère, comprends-tu aujourd’hui l’importance de l’amour, de l’amour vrai? Jésus t’invite à changer, mais ne te l’impose pas. Aujourd’hui, ta vie t’a été épargnée, va et vit sous le regard du Dieu qui connaît ton coeur.

Et toi, femme d’ici, ne te condamne pas toi-même, mais reçoit son pardon et son amour. Vis pleinement, vis heureuse de te savoir aimée et accueillie, heureuse d’appartenir à un Dieu qui pardonne et efface nos transgressions!

Texte tiré de Jean 8: 1 à 11

De la part de Monique Roggo
mroggo@campuspourchrist.ch

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *